fbpx Mot du Directeur | ENSET Mohammedia

Vous êtes ici

Mot du Directeur

Face à l’évolution technologique actuelle accompagnée d’une transformation digitale à l’échelle mondiale, le Maroc a défini ses grandes stratégies sectorielles dans différents domaines comme les industries automobile, énergétique, aéronautique, agroalimentaire, halieutique, logistique, technologies de l’Information etc.

Aujourd’hui plus que jamais, les besoins du Maroc en cadres moyens et supérieurs, ingénieurs et enseignants, se font de plus en plus sentir, d’autant plus que l’économie nationale se diversifie et draine plusieurs investissements dans des secteurs porteurs. Pour accomplir les objectifs de ses stratégies, notre pays a besoin de cadres techniciens, ingénieurs et chercheurs de haut niveau tant au niveau qualitatif que quantitatif.

Afin de répondre aux besoins des investissements drainants de l’emploi dans les métiers porteurs à l’ère de l’explosion de l’intelligence artificielle, les cadres recherchés doivent être dotés d’une grande capacité d’innovation et d’adaptabilité favorisant la création massive des entreprises innovantes, pour orienter notre industrie à répondre à une demande interne exprimée par les besoins du marché local vers l’exportation des richesses matérielles et immatérielles. Ainsi, notre système éducatif est actuellement en plein chantier de mutation et d’évolution pour s’aligner et répondre significativement à ces orientations.

Les grands chantiers lancés récemment dans notre pays, notamment le programme Emergence et l’aménagement, au niveau de chaque région, de nouvelles zones industrielles et technopoles imposent la préparation de ressources humaines appropriées dans le domaine scientifique, technologique et managérial. Les grands besoins exprimés par notre ministère en matière de formation de cadres pour l’enseignement requièrent une participation active de notre établissement pour relever ces défis.

De surcroît, la région du Grand Casablanca-Settat est principalement concernée par le programme de formation massive pour subvenir aux besoins des clusters qui s’y installent et qui touchent tous les secteurs de l’industrie moderne. L’ENSET est donc appelée, autant que tout autre établissement d’enseignement supérieur en sciences et technologies à redoubler d’efforts afin d’augmenter sa capacité d’accueil et de formation dans le cadre d’une synérgie et d’une optimisation des moyens humains et matériels combinés.

L’ENSET est un parmi d’autres établissements qui ont pour vocation la formation des cadres ingénieurs et formateurs de hauts niveaux, capables de répondre aux orientations nationales dans les domaines suivants :

  • Ingénierie Informatique et Technologie de l’Information
  • Ingénierie Mécanique et Logistique Industrielle
  • Génie Electrique, Electronique et Energies renouvelables
  • Ingénierie Financière et Marketing.
  • L’ingénierie Pédagogique et Sciences de la communication

L’ENSET, composante de l’université Hassan II de Casablanca partenaire de toute initiative de développement des ressources humaines, est désormais répertoriée parmi les établissements universitaires participant à la formation de cadres moyens et supérieurs.

Pour honorer son engagement et relever ces défis, et par souci de renforcer et consolider sa renommée et sa stature nationale et internationale, plusieurs actions sont à entreprendre ou à consolider par l’ENSET. L’objectif reste de primer la compétence et répondre aux besoins en formant chaque année un effectif plus important de lauréats qui irriguent l’activité économique du pays à des postes essentiels dans tous les secteurs clés de l’économie et de l’industrie, en relation avec les spécialités de l’Ecole.

Elle est amenée également à offrir des formations habituelles relatives au métier d’enseignant dans le cadre du programme gouvernemental dans les disciplines liées à l’industrie et du tertiaire  et qui couvrent les domaines vivants des différents génies.

Notre ambition est pour un enseignement de haut niveau, mais également avec une passion pour la recherche et développement, sans oublier bien sûr de militer pour l’évolution de l’enseignement supérieur dans notre pays.  Si ces engagements sont aujourd’hui mesurables, c’est parce qu’ils ont toujours répondu, d’abord à une initiative personnelle dictée par un enthousiasme, une passion et une volonté de promouvoir conjointement l’enseignement et la recherche. De plus une conscience professionnelle dosée de sérieux, de rigueur et de responsabilité, pour rassembler et gérer un capital humain important, réuni et épanoui dans des équipes pédagogiques et de recherches.

Toutefois, et malgré leurs pertinences, de nombreuses idées et propositions ne peuvent se concrétiser dans la pratique qu’au dépend de la volonté du leadership de l’établissement. Ainsi, en tant que Directeur de l’ENSET, pour traduire en réalité ces actions qui partagent la même stratégie définie par notre ministère, celle de notre université et des pouvoirs publics, notre établissement va œuvrer pour faire de la formation et de la recherche un instrument de dynamisation du développement socio-économique et industriel. Notre projet répond à un souci partagé de contribuer, dans l’enceinte de l’université Hassan II de Casablanca, à mettre l’étudiant au centre de toutes ses préoccupations. Tout cela est bâti autour de 9 axes de développement suivants :

  • Gouvernance : Etablissement performant, vert et écologique, efficient et intelligent
  • Formation : Formations solides pluri-techniques et évolutives
  • Recherche : Ecole rayonnante par des projets de recherches appliquées et transdisciplinaires
  • Partenariat : Ecole au centre de son milieu socioéconomique et ouvert à l’international.
  • Communication : Etablissement Lucide, transparent, ouvert et à l'écoute
  • Culture, Citoyenneté et Sport : Etablissement d'éthique, de valeurs et de bien être.
  • Structures et services d'appui : Etablissement de structures, de collaboration et d'entraide.
  • Résidence estudiantine : vie estudiantine vecteur de l’efficacité et de l’excellence.
  • Infrastructure : Mise à niveau et modernisation continues des infrastructures.

     Ainsi, nous devrons investir pour un cadre propice de formation de cadres moyens et supérieurs, citoyens et acteurs munis de solides compétences scientifiques, technologiques et managériales d’une large culture générale, de bonne condition physique, d’une bonne connaissance de l’entreprise, d’une curiosité d’esprit et également d’un sens du challenge, de l’ambition et de l’innovation conforme aux perspectives pour l'avenir.

Pr. Omar BOUATTANE

Directeur de l'ENSET de Mohammedia